III) L'HYDRATATION PAR LES COSMETIQUES

L'enjeu des cosmétiques consiste à préserver les fonctions naturelles de la peau, à assurer son hygiène et à la protéger des agressions. Les cosmétiques sont des préparations qui doivent agir en surface, c'est à dire au niveau de la couche cornée. Pour que cette couche fonctionne bien il nous faut donc :

*une bonne intégrité de la membrane cellulaire et des lipides.

*des NMF pour fixer l'eau à l'intérieur des cellules

*de l'eau pour compenser les pertes

*des lipides pour limiter les pertes d'eau et la pénétration de substances nocives.

 

On entend par produits hydratants les produits destinés à améliorer ou à maintenir l’équilibre en eau de l’épiderme.

Un produit cosmétique ne peut pas être susceptible d’hydrater ou de réhydrater en profondeur la peau. Il agit surtout sur la couche cornée.

 

 

A) Les différents cosmétiques hydratants.

Les cosmétiques hydratants agissent de deux manières.

  

1) Les humectants.humectant.png

Certains permettent de faire entrer une petite quantité d'eau dans la peau. Ce sont des agents humectants. Ce sont des produits constitués de petites molécules capables de pénétrer au sein des cellules superficielles de l'épiderme (dans leur cytoplasme), puis d'y attirer et retenir l'eau grâce à leurs propriétés hygroscopiques.

La plupart d’entre elles sont des constituants naturels des NMF ou leurs analogues (similaire): glycérol, urée, acides aminés, acide lactique, sucres simples (hexoses, pentoses).

 

 

 

 

 

 

2) Les filmogènes et les émollients.

D'autres cosmétiques réduisent les pertes en eau. Ils sont de deux types : les agents filmogènes et les agents émollients.

 

LES FILMOGENES :

Ils ne pénètrent pas dans l'épiderme, ils se contentent d'agir en surface en renforçant le film hydrolipidique et en freinant efficacement l'évaporation naturelle d'eau ( on les appelle également agents occlusifs ). Il existe deux sortes de filmogènes :les filmogènes hydrophobes ou gras et les filmogènes hydrophiles.

occlusive.png

 

 


a. les filmogènes hydrophobes

Ils empêchent la déshydratation de la peau en formant un filtre lipidique (gras) à sa surface. Leur inconvénient est qu'ils sont épais, gras et qu'ils empêchent à la peau de respirer. De plus, ils n'ont aucune action durable sur la peau. Les plus utilisés sont le petrolatum et la vaseline qui réduisent les pertes insensibles d'eau de plus de 98%, alors que les silicones les réduisent de 2O/3O%.

 

b. les filmogènes hydrophiles

Ce sont de très grosses molécules capables de "capturer" de nombreuses molécules d'eau dans leur squelette. Elles créent ainsi un hydrogel (hydrocolloïde) qui forme à la surface de la peau un film hydraté qui freine l'évaporation de l'eau mais laisse la peau respirer.

Les principaux filmogènes hydrophiles sont : des protéines ( collagène, élastine); des sucres complexes (GAGs, polymères hydrophiles d'origine végétale...); des polymères de synthèse.

 

LES EMOLLIENTS :

 

Les agents émollients lissent, assouplissent et protègent la surface de la peau car ils comblent les microfissures qui peuvent se former entre les cellules superficielles de l'épiderme. On peut dire qu'ils renforcent le ciment lipidique. Il s'oppose donc à l'évaporation de l'eau mais pas aussi efficacement que les agents filmogènes. Mais ils sont capables de pénétrer plus profondément dans l'épiderme et d'y jouer un rôle important car ils sont constitués de lipides naturels.

Ce sont essentiellement des huiles végétales mais également des graisses animales.


  

 B) La composition d'une crème hydratante

  

La composition d'une crème hydratante est inspirée du film hydrolipidique ( dont nous avons parlé dans le I)).

C'est une émulsion, c'est à dire une dispersion d'un liquide sous forme de goutelettes dans un autre. Ces deux liquides étant non miscibles, on doit leur ajouter un produit appellé émulsifiant qui permet de stabiliser le mélange. On peut avoir deux types d'émulsions : huile dans eau ou eau dans huile.

emulion.jpgSchémas d'émulsions "huile dans eau" et "eau dans huile"

 

Une crème hydratante est donc constituée de deux phases : la phase aqueuse (à base d'eau) et la phase grasse (à base d'huile).

La phase aqueuse permet d'apporter de l'eau à la peau et la phase huileuse nourrit la peau et forme une couche grasse sur la peau qui empêche l'eau qu'elle contient de s'évaporer.

 

1) La phase aqueuse

Elle est composée d'ingrédients solubles dans l'eau comme bien sûr l'eau mais aussi des hydrolats (extraits de plantes aromatiques obtenus par vapeur), de la glycérine, des alcools, des solutions alcooliques...

Ces ingrédients sont hydrophiles et filmogènes.

 

~> L'EAU : Il y a beaucoup d'eau dans les produits hydratants, les émulsions contiennent par exemple 60 à 80% d'eau.

L'eau peut facilement être contaminée par des micros-organismes tels que les bactéries, les levures et les champignons. C'est pourquoi elle est souvent maintenue stérile avant d'être incorporée dans les cosmétiques.

De plus, elle est souvent déminéralisée car les minéraux peuvent destabiliser le produit cosmétique.

L'eau est donc très importante dans la composition des cosmétiques et surtout dans la composition des crèmes hydratantes.

 

~> LES ALCOOLS ET SOLUTIONS ALCOOLIQUES : On retrouve souvent le propyléne glycol qui est utilisé comme humectant et anti- moisissures.

800px-propylene-glycol-chemical-structure.png

Formule du propylène glycol

On peut également trouver des polyols comme le glycérol, appelé couramment glycérine, qui agit comme humectant et qui a des propriétés hygroscopiques.


3416.png

Formule d'un polyol

 

 

La fonction de la phase aqueuse est donc d'hydrater la peau en lui apportant de l'eau.

 

 

2) La phase grasse.

 

Elle est composée d'ingrédients de nature huileuse et donc solubles dans l'huile.

 

 

~> LES HUILES VEGETALES : Elles sont obtenues à partir de graines

22661389huile-amande1-jpg1287840424.jpg

telles que l'arachide, le maïs, le tournesol; ou de pulpes de graines.

L'huile végétale fait partie des lipides simples, c'est à dire qu'elle est constituée uniquement d'atomes de carbone, d'hydrogène et d'oxygène.

Elle est surtout composée de triglycérides (corps gras composés d'un glycérol lié à trois acides gras).

Les principales huiles végétales utilisées pour les crèmes hydratantes sont l'huile d'amande douce, l'huile de ricin et l'huile d'olive.

Ces huiles servent de filmogènes hydrophobes car elles forment une couche grasse à la surface de la peau.

Huile d'amande douce

~> LE BEURRE DE KARITE :

Ce beurre est extrait du fruit d'un arbre d'Afrique. Il a des propriétés similaires aux huiles végétales mais il a une consistance beaucoup plus pâteuse.

beurre-de-karite-brut.jpg

~> LES CIRES :

Elles servent d'épaississant mais aussi de filmogène.

Les cires animales ont souvent une composition proche de celle du sébum humain et jouent donc parfaitement le rôle de filmogène (ex : la Lanoline, graisse de laine de mouton).

 

Les cires végétales sont elles souvent constituées d'hydrocarbures (voir paragraphe suivant).

 

~> LES HYDROCARBURES :

Ce sont des composés organiques qui contiennent uniquement des atomes de carbone (C) et d'hydrogène (H),comme par exemple le charbon, le pétrole, le gaz naturel.
Il forment une couche grasse et protectrice sur la peau (ex: la vaseline). Certains peuvent améliorer la pénétration des cosmétiques et reconstituer le film hydrolipidique : c'est le cas du perhydrosqualène.

 

La phase huileuse a donc principalement le rôle de filmogène mais elle sert aussi à nourrir la peau.

 

3) Les tensioactifs.

 

Ils permettent de disperser les corps gras dans l'eau et de stabiliser une émulsion.

C'est donc grâce à eux que l'on pourra mélanger de façon stable et homogène la phase aqueuse et la phase huileuse : ce sont des émulsifiants.

(Par exemple le jaune d'oeuf contient de la glycérine qui est une petite protéine tensioactive. C'est pour cela que l'oeuf est souvent utilisé pour les émulsions.)

 

Les tensioactifs sont composés d'une partie hydrophobe ( ou lipophile ) et d'une partie hydrophile : on dit donc qu'ils sont amphiphiles.

 

tensioactif.jpg

 

C'est grâce à cette propriété qu'ils sont émulsifiants. En effet ils vont se regrouper en formant des micelles, des sortes de capsules qui vont enfermer une des deux phases et donc lui permettre de se mélanger à l'autre. En effet comme on peut voir ci-dessous (schémas) la partie hydrophile va se diriger vers la phase aqueuse et la partie lipophile vers la phase huileuse, elle vont donc ainsi enfermer une des deux phases et lui permettre de coexister homogénéiquement avec l'autre.

 

micelle.jpg

Dans les crèmes hydratantes, on a surtout des émulsions eau dans huile pour un souci de consistance de la crème et pour que l'eau ne s'échappe pas.

 

 

Les cosmétiques hydratants sont donc des produits complexes et protéiformes qui sont très utiles à la peau.

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooo