I) LA PEAU

 

A) Présentation et composition.im2-1.png

La peau qui recouvre tout notre corps est un organe très fin ( environ 2,5mm d'épaisseur chez un adulte moyen) mais très utile. En effet, elle a différents rôles essentiels tels que protéger l'organisme des agressions extèrieures, maintenir la température du corps, effectuer la transpiration...

La peau est un tissu souple, lisse, résistant et imperméable ( dans une certaine mesure ). Chez un adulte moyen, elle pèse environ 3,5Kg.

Sa structure peut être décomposée en 3 grandes parties : l'hypoderme, le derme et l'épiderme.

 

dermos.pngSchéma d'une coupe de peau humaine : les différentes couches.

 

La plus profonde couche de la peau est l'hypoderme. L'hypoderme est un tissu graisseux qui sert de matelas protecteur, d'isolant thermique ( graisse ) et de réservoir énergétique ( car il contient beaucoup de lipides ).

Juste au dessus se trouve le derme. Le derme assure la nutrition et la cohésion de la peau. Il est richement vascularisé, ce qui lui permet d'apporter des nutriments à l'épiderme. Le derme asure l'élasticité, la souplesse et la nutrition de la peau. Il est constitué d'une matrice extracellulaire, c'est-à-dire d'un ensemble de grosses molécules, dans laquelle baignent des cellules ( fibroplastes ), des vaisseaux sanguins et des nerfs.

 

Le derme comporte :

*des fibroplastes qui produisent des protéines telles que le collagène ( le collagène est une famille de protéines spécifiques qui confèrent à la peau résistance élasticité)  ou l'élastine ( protéine responsable de l'élascticité de la peau ).

*des globules blancs ( qui assurent la défense de cette partie de la peau )

*des cellules et des fibres conjonctives

*des GAGs ( glycosaminoglycanes ): ce sont des polysaccharides (sucres) qui jouent un rôle très important dans l'hydratation des tissus.

*nerfs

*ainsi que la base des poils, les glandes sudoripares ( transpiration ) et les glandes sébacées ( sécrètent le sébum : substance graisseuse qui limite le déssèchement de la peau et joue un rôle bactéricide).

 

Enfin, il y a la couche la plus superficielle de la peau : l'épiderme. C'est la partie de notre peau qui est en contact avec l'extérieur. L'épiderme est formé de plusieurs couches superposées de cellules kératinisées ou kératinocytes de plus en plus déshydratées au fur et à mesure que l'on se rapproche de la surface.

On peut le décomposer lui-même en 4 couches cellulaires, 2 couches inférieures vivantes : la couche basale et la couche de Malpighi; et 2 couches supérieures mortes : la couche granuleuse et la couche cornée.

 

epiderme.jpg

*La couche basale : la couche la plus profonde de l'épiderme. On y trouve les mélanocytes qui fabriquent la mélanine (coloration de la peau & protection contre les UV ).

Cette couche produit constamment de nouvelles cellules cutanées qui, en progressant vers la surface vont perdre de leur vitalité.

*Au dessus : la couche de Malpighi ou couche épineuse constitue la plus grande partie de l'épiderme. Elle comporte de 5 à 12 assises de kératinocytes séparés les uns des autres par des espaces intercellulaires.

*Au dessus : La couche granuleuse est assez mince et comprend quelques rangées de cellules aplaties dont noyau est peu visible et est entouré de grains noirs ( grains de kératohyaline : substance graisseuse que l'on trouve dans les kératinocytes ). Les cellules cutanées produites par la couche basale remontent vers la couche granuleuse où elles vont produire de la kératine. Ensuite ces cellules meurent et remontent jusqu'à la couche cornée.

*La couche cornée : se compose de cellules mortes aplaties qui forment un revêtement imperméable : les cornéocytes. Ces cellules mortes se dégradent petit à petit puis sont éliminées ( desquamation ). Elles sont remplacées par de nouvelles cellules issues des couches plus profondes.

 

Le film hydrolipidique est un film protecteur qui recouvre la couche cornée. Il est constitué de sébum, de sueur et de cornéocytes desquamés. Il maintient l'hydratation de la couche cornée en limitant l'évaporation de l'eau et l'acidité de la peau (pH de la peau est de 6,5). Avec la couche cornée, il joue également le rôle de barrière contre les agressions extèrieures.

hydrolipid-film-02.jpgVue au microscope électronique de film hydrolipidique.

 

Schéma du film hydrolipidique

fv-hydrolipidfilm-fr.jpg 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

B) Le renouvellement cellulaire.

Le renouvellement de la peau est un cycle qui permet de constamment remplacer les cornéocytes morts qui sont desquamés.

 

1° Jour : Les kératinocytes de la couche basale effectuent une mitose : ils se divisent en 2 cellules filles. L'une va rester dans la couche basale pour se diviser à nouveau tandis que l'autre va progressivement remonter vers les couches supérieures en subissant les modifications morphologiques de la kératinisation.

epiderme0jour.jpgepiderme-2-mitose.jpg


 

    

 

 

 

 

 

 

epiderme-mitose-3.jpg

 

 

fffffffffjuighfhhpjj

bjgshfqumahmgGQMG

nfjqhsHGUPHBUJDFHBMU

BNPIEQHImhôiHEjkbfnj

jbfudhhbfmhdm

bhfdqhufisqhgufipqHG

FJHGFphgufPHGPugrepo

gjoqhrephernfombnfjhfffff

 Du 1er au 15ème Jour : Dès que le kératinocyte migre vers les couches supérieures, son noyau pivote et grossit. La cellule grossit et s'applatit.

 Au fur et à mesure de son ascension, le kératinocyte voit son noyau se dégrader et ses organites se raréfier et on constate l'apparition de grains denses de protéines et de lipi des. Ces grains migrent vers la périphérie de la cellule et vont déverser leur contenu à l'extérieur de celle-ci : ils forment ainsi le ciment intercellulaire. Ce ciment augmente la cohésion entre les cellules et contribue au rôle de barrière de l'épiderme.

epiderme-4-jour-3.jpgepiderme-5-keratinocyte.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

epiderme-6.jpg

 

....................

................

 

...................

.....................

....................

...................


 

Du 16ème au 24ème Jour : Le kératinocyte arrive à la base de la couche cornée et perd son noyau et ses organites. Il est alors appelé cornéocyte et est rempli de kératine. Cette protéine insoluble dans l'eau représente la majeure partie des protéines présentent dans l'épiderme. Elle joue un rôle important dans le rôle de protection de la peau.

La membrane du cornéocyte devient épaisse et, en s'alliant au ciment intercellulaire, assure le rôle de barrière de la peau.

 

.............

 

 

epiderme7.jpg

 

32.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

..............

..................

 

 

 

 

 

 

 

Les cornéocytes vont perdre de leur cohésion et se détacher un par un : c'est la desquamation. Ils seront continuellement remplacés par de nouveaux venus des couches  infèrieures. 

 

 

Schémas récapitulatifs du renouvellement cellulaire.

evap.pngevap2.png

 

oooooooooooooo

 

 


 
 
×